01 42 47 08 67 contact@sosbebe.org
Sélectionner une page
« Retour vers le dictionnaire

Quand une anomalie est suspectée ou découverte au cours de la grossesse, l’IMG peut être proposée aux parents après évaluation par un  centre pluridisciplinaire prénatal. Le couple doit donner son consentement après avoir été clairement informé des causes, des modalités et des complications de l’IMG. L’impact psychologique d’une IMG est considérable et ne doit pas être minimisée : il s’agit de mettre fin à la grossesse et à la vie du bébé.

L’IMG peut se pratiquer jusqu’au terme de la grossesse. Sauf quand le pronostic vital de la mère est en jeu ce qui est très rare, il n’y a pas d’urgence et prendre son temps après l’annonce de la maladie ou du handicap est important à la fois pour absorber le choc émotionnel et psychologique de cette annonce, et aussi pour se renseigner sur sa réalité en rencontrant des spécialistes de la maladie suspectée.

Des parents peuvent à la fois ne pas souhaiter garder l’enfant et ne pas vouloir mettre fin à la grossesse : une autre solution existe : confier l’enfant à l’adoption à sa naissance.

« Retour vers le dictionnaire