01 42 47 08 67 contact@sosbebe.org

Femme actuelle n°1411 octobre 2011

Notre experte :  Laure Delair, responsable des questions sociales à l’Unef :  « Les jeunes parents étudiants ont besoin d’un statut particulier ».

Pourquoi les universités ne sont-elles pas plus conciliantes ?

« Parce qu’elles souffrent globalement d’un manque de moyens qui ne leur permet pas d’accomplir l’ensemble de leurs missions. De plus la question des parents étudiants n’est pas une priorité pour les universités. Elles ne sont pas sensibilisées à cette problématique. Avant toute action, elles veulent des preuves que la situation mérite d’être prise en compte. C’est à nous, syndicats étudiants, de faire passer le message. »

Quelles sont vos propositions pour améliorer l’intégration de ces couples à la fac ?

« Il faut développer les crèches universitaires, trop peu nombreuses. A force de négociations, on y parvient ! En parallèle, nous revendiquons un statut pour les parents étudiants auprès des Crous. Il faut mettre en place un accompagnement spécifique avec des interlocuteurs dédiés pour que ces jeunes gens disposent de solutions concrètes pour faire face aux différents problèmes rencontrés ? Comment récupérer des cours en cas d’absence, organiser ua mieux les horaires…Ils doivent être reconnus et aidés dans leur cursus avec les mêmes chances que les autres, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. »