Connaître sa période de fécondité

Quelques explications pour  connaître sa  période de fécondité

avec précision et  repérer efficacement son ovulation.
C’est si important de comprendre comment fonctionne son  corps et de savoir où on en est !

Pour celles qui veulent éviter une grossesse et pour celles qui, au contraire souhaitent être enceinte.

Notre corps nous donne de nombreux signes pour nous repérer dans notre cycle féminin. Certains signes annoncent que l’ovulation approche, et certains signes confirment qu’elle  a eu lieu.
Les plus faciles à repérer et observer sont  la glaire cervicale,  la température, et  l’examen du col de l’utérus. Leur combinaison donne des informations  fiables et permet de suivre précisément le déroulement du cycle.

La glaire cervicale

C’est le signe qui informe du début de la période de fécondité et qui annonce l’ovulation. 

Le col de l’utérus, situé entre le vagin et le corps de l’utérus, a un rôle de protecteur de la cavité utérine. En effet, le vagin est normalement constitué d’une flore microbienne importante alors que l’utérus est une cavité stérile. Pour cela il est aidé par la glaire cervicale qui obstrue l’entrée de l’utérus.
En début de cycle, cette glaire est épaisse et compacte, les spermatozoïdes ne peuvent donc pas la franchir. Mais, sous l’influence des hormones, elle se fluidifie et devient accueillante pour les spermatozoïdes qui y trouvent de quoi se nourrir quelques jours avant qu’elle ne devienne carrément perméable et ne l