Etudiantes enceintes

Pour  les étudiantes enceintes en difficulté, il existe des aides et des dispositifs sur lesquels s’appuyer : Aides  d’urgence dans les  Crous (aides financières et logement d’urgence), droit au RSA, droit d’accès aux épiceries solidaires, bourses d’étude, crèches pour les enfants d’étudiants. 

Les aides d’urgence

Logement d’urgence dans tous les CROUS

Tous les CROUS doivent proposer des dispositifs d’hébergement d’urgence pour  les étudiants qui sont dans une situation particulièrement difficile, en rupture avec leur famille et qui doivent s’assumer seuls.
Si vous êtes étudiante enceinte en difficulté vous pouvez bénéficier d’un logement d’urgence.
Il faut s’adresser à l’assistante sociale du CROUS qui dispose de logements temporaires de dépannage et qui instruit les demandes d »attribution de logement définitif pour l’année universitaire.

A Paris, une aide spécifique pour les étudiants :
Le Dispositif d’Aide à l’Installation dans un Logement pour les Etudiants (AILE). Prévue pour les étudiants boursiers qui n’ont pas trouvé de logement en résidence sociale étudiante, cette aide permet de bénéficier d’une prestation forfaitaire pour se

Des guichets ouverts pendant les périodes de congés universitaires

Pendant chaque période de vacances universitaires, les CROUS ont une permanence et un service continu pour que les étudiants en situation d’urgence puissent recevoir écoute et aide.

Aide financière d’urgence

Le fonds national d’aide d’urgence (FNAU) permet d’apporter  une aide financière rapide et personnalisée aux étudiants rencontrant de graves difficultés et à ceux qui doivent faire face à des difficultés spécifiques durables, comme la rupture familiale ou la situation d’indépendance avérée.

L’aide d’urgence peut revêtir deux formes :

Une aide ponctuelle en faveur de l’étudiant(e) qui rencontre momentanément de graves difficultés.
L’aide d’urgence ponctuelle doit permettre de prendre en compte des situations nouvelles, imprévisibles qui interviennent en cours d’année universitaire et qui peuvent amener un(e) étudiant(e) à abandonner ses études. L’aide ponctuelle est cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une aide d’urgence annuelle, une aide à la mobilité, une aide au mérite ou un prêt d’honneur. Elle est attribuée après évaluation de la demande par une assistante sociale. Si la situation le justifie, plusieurs aides ponctuelles peuvent être exceptionnellement accordées à une étudiante au cours d’une même année universitaire.
Montant maximal : 1 525 € à 3 338 €.

Une aide annuelle accordée à l’étudiant(e) qui rencontre des difficultés pérennes. L’âge limite pour bénéficier d’une aide d’urgence est fixé à 35 ans, y compris pour les étudiants en reprise d’études. L’aide d’urgence annuelle doit permettre de répondre à certaines situations pérennes ne pouvant donner lieu au versement d’une bourse d’enseignement supérieur en raison de la non-satisfaction d’au moins une des conditions imposées par la réglementation des bourses d’enseignement supérieur sur critères sociaux du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’aide annuelle ne peut pas être cumulée avec une bourse sur critères sociaux. En revanche, elle est cumulable avec une aide à la mobilité et au mérite.
Le montant de l’aide annuelle peut varier de 1 669 €  à 4 778 € par an.

L’aide d’urgence annuelle donne droit à exonération des frais d’inscription à l’université et de cotisation à la sécurité sociale étudiante.
Une nouvelle aide annuelle  peut être attribuée l’année suivante dans les même conditions.

Important : L’étudiant doit faire la demande d’aide auprès du CROUS de son académie. L’attribution et le montant de l’aide d’urgence sont décidés au sein d’une commission. Le directeur du CROUS peut néanmoins accorder une aide pouvant aller jusqu’à 200 euros avant l’examen de la demande en commission.
En savoir plus :
Aides spécifiques pour étudiants 
www.cnous.fr

Droit au RSA

Le revenu de solidarité active (RSA)  peut vous être attribué si vous êtes étudiante et enceinte, même si vous avez  moins de 25 ans.
Rapprochez-vous de la Caisse d’allocations familiales (CAF) du lieu de votre résidence auprès de laquelle vous devez initier votre demande.

Droit d’accès à l’épicerie solidaire

Il existe  des épiceries solidaires (Agoraé) pour venir en aide aux étudiants qui ont des difficultés financières et du mal à boucler leur budget. Pensez-y si vous êtes étudiante à Amiens, Brest, Caen, Créteil, Lille, Lyon, Metz, Nancy, Nice, Orsay, Paris, Reims, Saint Etienne, Strasbourg, Valenciennes.
Projets d’ouverture à Avignon, Besançon,Cergy, Chambéry, Grenoble, Marseille, Rouen, Poitiers, Toulouse et Troyes.
Les épiceries solidaires proposent aux étudiants des produits à – 70% par rapport au coût d’achat.
Elles sont accessibles sur critères sociaux : s »adresser au service social de l’Université ou du Crous.
Info : www.fage.org
A
 Poitiers : épiss’campus 

Les bourses d’étude

En devenant parent, vous aurez peut être droit à une bourse sur critères sociaux. Avec un enfant, votre situation change…
Celle-ci vous permettra de bénéficier du complément maternité et peut être d’un logement en résidence universitaire.
Pour une demande de bourse, il faut remplir le Dossier Social Etudiant :
www.messervices.etudiant.gouv.fr

Des crèches pour les enfants d’étudiants

Certaines Universités et certains Crous ont ouvert une crèches pour les enfants d’étudiants.

Bordeaux- Talence : Crèche P’tit Campus
Allée René Laroumagne – Domaine Universitaire 33400 Talence
campus@pitchoun.org et tél : 0557019993

Caen :
 Crèche Campus 1
Esplanade de la paix, CS 14032
14032 Caen cedex 5
Tél : 02 31 56 60 69
Contact mail : martine.lesec@unicaen.fr
Caen :  Crèche Campus 2       
10 BVD Maréchal Juin
14000 Caen
Tél : 02 31 56 72 96
Contact mail : christelle.creignou@unicaen.fr

www.unicaen.fr/cpe

Dijon – Université de Bourgogne : Crèche la Pt’ite Face
Rue Claude Ladrey
BP 27877 – 21078 Dijon Cedex
Tél. : 03 80 39 50 83
la.ptite.fac@u-bourgogne.fr
www.u-bourgogne.fr/creche-la-ptite-fac

Lyon II : Crèche Equal
8 ave Pierre Mendès France
69500 Bron tél : 0478780947
http://www.crechequal.fr/site/

Lille 3 : Crèche les Kangouroux calins
Bâtiment A4
Contact mail : laurence.gin@univ-lille3.fr  et tél : 03 20 41 61 59
www.univ-lille3.fr/campus/vie-pratique/creche-lille3

Paris : Jussieu (Paris VI et Paris VII) :
Halte Garderie 10-12 rue Cuvier 75005, tél. : 01 44 27 52 99.
contact mail : fabienne.barbe@upmc.fr
Paris : Crèche Saint-Jacques
 26 bis, rue du Faubourg Saint-Jacques – Paris 14ème
Tél. : 01 43 25 04 20.
La crèche Saint-Jacques n’est pas rattachée à une université en particulier. Elle accueille donc les enfants de tous les étudiants parisiens.
Paris :  Crèche de l’université Paris Dauphine
Université Paris Dauphine – P020 (rez-de-chaussée) – Paris 16ème
Tel : 01 44 05 42 81
www.dauphine.fr/fr/universite/services-sur-le-site/creche.html

Rennes 2 : Crèche Clair de lune
creche.clairlune@gmail.com
02 99 14 14 71
www.univ-rennes2.fr/creche-parentale-clair-lune

Toulouse III Paul Sabatier : Crèche Upsimômes
http://upsimomes.ups-tlse.fr/ 

D’autres crèches sont en projet, renseignez-vous auprès de votre université.